Follow by Email

vendredi 5 juillet 2013

Vie de militant

Vie de militant

Lorsqu’il ne faut pas tant médire du militantisme. Il nous offre des déceptions que rien d’autre ne procure.

Lorsque tu prends ta carte au Parti, à 20 ans

Lorsque tu assiste à ta première Assemblée Générale

Lorsque tu entends des analyses politiques

Lorsque tu fais ta classe.

Lorsque  tu diffes des tracts

Lorsque tu colles des affiches

Lorsque durant un congrès tu jettes des coup d'oeil de droite à gauche pour apprendre comment tu veux voter

Lorsque tu intègre des analyses politiques

Lorsque tu reprends ta carte

Lorsque tu tentes de produire des analyses politiques 

Lorsqu’on te demande ta motion 

Lorsqu’on te demande ton analyse politique

Lorsque tu fais des cartes

Lorsque tu vas aux manifs pour voir des potes et que tu y tiens salon

Lorsque, durant une campagne municipale, le quidam à qui tu fais l’article pendant 15 minutes sur la vision transversale du projet et qu’il finit par te demander    «et, les pissotières ?…»

Lorsque tu figures dans le décor sur la tribune pendant les meetings
 
Lorsque tu bâtis l’avenir, puisqu’il nous appartient, dans un énième amendement au monde tel que nous le rêvons et foin du pragmatisme, cette inhibition soumise à l’ère du temps. On est très sérieux lorsqu’on est militant et incapable d’attendre d’être député pour avoir de l’esprit.

Lorsque tu entends que les idées ne traversant pas la rue pour serrer la main du quidam il faut bien que certains se dévouent, quitte, parfois, à marcher sur les pieds.

Lorsque contant en quelques mots pressés l’une quelconque de ces AG de congrès tu annonçais, péremptoire  «  Ca y est. On a instauré la société du temps libéré par les 32 heures, une Europe Fédérale, abrogé les lois Pasqua Debré, réduit le nombre des députés, dépénalisé l’usage des drogues, instauré le numérus clausus en prison, mis fin au nucléaire, donné le droit de vote à tous les résidents en France, accordé le mariage pour tous… »

Lorsque toutes ces résolutions, ces amendements, contributions, amendements, résolutions ou motions, cartographies intimes des champs du possibles, ne sont des engagements qu’envers nous-mêmes, ce n’est pas pour cela que nous n’allons pas les tenir.

Lorsque tu rédige un amendement sur un bout de papier pendant un congrès

Lorsque le Dimanche 21 Avril 2002, à 20 h …

Lorsque tu apprends à modérer ton enthousiasme, réserver ton admiration, marchander ton soutien..

Lorsque tu  savoure tes défaites, surmonte tes victoires, Lorsque tu parviens à distinguer l’une et l’autre.

Lorsque, qu’est ce que t’as bien pu faire de ton analyse politique


Lorsque tu te présente, à des élections
Lorsque tu te présente, à des électeurs
Lorsque tu te représente tes ambitions

Lorsque  quelqu’un te révèle qu’il a travaillé 4 ans, avec la femme d’un député

 Lorsque tu comptes combien de cartes tu as dans ton jeu depuis ces 17 ans

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire